Alain Coulon, artiste-peintre-auteur    06 62 68 06 54    alaing.coulon@orange.fr

L'atelier d' Alain Coulon

Artiste peintre, mais pas que...

1 2 3 4

POEMES

01/07/2020

POEMES

 

 

 

BLOIS

 

Comme la Loire qui coule
Depuis des milliers d'années
Comme ce fleuve qui roule
Long et large, abandonné,
Au pied de ce gros village
Au parfum de chocolat
Qui regarde le château
De celui qui fut son Roi
Quand les amoureux s'enlacent
Sur les marches de l'escalier
Surveillés la nuit , le jour
Par Papin et ses valets

 

Cette ville est si jolie, que je voudrais y aimer

 

Comme mes cheveux qui flottent
Sur mes Ă©paules au matin
Dans le courant qui me porte
Je suis la sirène Houddin
La sirène de la Loire
Qui vous appelle sans fin
De sa voix limpide et pure
Dans les sables dits mouvants
Je vous appelle sans fin
Je vous veux comme un amant
Je vous veux chevalier Blanc
Je vous veux glaive sanglant

 

Cette ville est si jolie, que je voudrais m'y noyer

 

Comme ce cercueil en verre
Qui flottait dans le brouillard
Qui protégeait de l'enfer
La sirène de la Loire
Le château illuminé
Par les feux follets du soir
Etait l'Ă©crin de diamant
D'une reine de Bretagne
Etait le cadeau de pierre
D'un roi fou d'amour pour elle
Un bijoux qui rendit fière
Cette perle aux deux maris

 

Cette ville est si jolie que je voudrais y vieillir


Cette ville est est si jolie, que je voudrais y ...mourir


 Le ou la Covid eut de bon, de trier des papiers... de les jeter et de regretter, deux jours après. C'est ainsi que j'ai oubliĂ© le nom de la jeune chanteuse qui dĂ©fendit cette Chanson, dont la musique Ă©tait de Bruno Wirtz. Elle dĂ©fendit si bien cette chanson qu'elle remporta le concours. Je suis dĂ©solĂ© de ne pouvoir citer son nom. Qu'elle m'en excuse

 

Rendre le vote obligatoire:"ESSAI"

01/07/2020

Rendre le vote obligatoire:"ESSAI"

Si le vote devient obligatoire il faudra valider le vote blanc...alors?

Oui c'est le corolaire, mais on ne peux pas continuer, à donner aux élus délégation des fonctions régaliennes de l'état, sans leur donner la légitimité .Aujourd'hui que valent les décisions prisent par des élus représentants 20 % de la population? (50% dans le meilleurs des cas des 40% qui ont voté) Depuis des années je plaide pour ce vote obligatoire.
Depuis des années ceux qui veulent que tout change pour que rien ne change me sortent le même argument: "c'est un droit, on ne peut forcer les gens à l'exercer"... spécieux.
Est ce que le permis de conduire est obligatoire? est ce que le respect du code de la route est facultatif?Est ce qu'on peut porter une arme dans la rue? Bien sur que les exemples sont nombreux ou l'Ă©tat choisit et impose.
En réalité" on" a peur à droite comme à gauche que le peuple vote mal, et qu'ouvrant la boite de Pandore du vote obligatoire, on ne puisse en maitriser les résultats sortis des urnes.
Pourtant oui nous serons dans tous les cas amené à modifier ce système et a remplacer, la cinquième république qui a apportée de très grandes avancées grâce a sa constitution, mais qui de fait, à 62 ans, n'est plus adaptée .
Le vote obligatoire, ne sera bien sur pas la panacée, ni l'alpha et l'oméga, de la confiance en nos institutions, mais accompagné d'une formation(instruction civique et politique,)et du recours à des référendum sur les sujets importants(RIC ou votations sur le modèle suisse),il doit permettre aux élus de représenter légitiment la population et aux peuples d'être représentés, à proportion due." Par le peuple et pour le peuple"

"Mais que se passera t il si comme dimanche, le vote blanc Ă©tant reconnu, il y a dans l'urne 60% de votes Blancs? Annulera t on le vote?

Je pense que lors de la réflexion de la mise en place du vote obligatoire, le ou les votes blancs reconnus comme une expression démocratique, pourrait voir son influence proportionnée, afin de permettre aux institution de fonctionner.
Mais effectivement 60% de vote blancs, discalifie de fait le résultat du scrutin.(quand je dis proportionnée, c'est soit par pourcentage, soit addition des raisons).
Dans tous les cas, le but du vote obligatoire est bien de légitimer les élus et de les rendre responsables devant leurs engagements.
Après je n'ai bien sur pas réponses à toutes les questions que cela pose.
De la même façon, je pense que la nationalité Française pourrait être demandée par chaque jeune à sa majorité, quelque soit son pays d'origine, France Comprise... après que les adultes d'aujourd'hui, confirment leur souhait d'être et de demeurer Français .On ne deviendrait Français qu'après l'avoir souhaité, quelques soient nos origines ethniques religieuses afin d'éviter le soupçon de racisme.
Je pense que cela permettrait de reconstruire le pacte Social, civique et politique de notre pays. Ce qui ne veux pas dire que l'on expulse les non Français, mais que l'on refait le point, sans racisme d'aucune sorte sur qui se sent français, et est prés à le dire en votant , par exemple. Ce qui de fait interdit la double nationalité des majeurs. (Un enfant mineur ayant la nationalité de ses parents,aura le choix à sa majorité) . A dix huit ans tu deviens français ,avec les droits et les devoirs d'être français.

Poèmes

26/06/2020

Poèmes

 

Ou sont passĂ©s les hannetons ?
Ceux qui voletaient tous les étés
Coléoptères de mon enfance
Ou sont passĂ©s les hannetons ?

Disparus au vent mauvais ?
Trempés dans l'encre,
Nos murs d'Ă©cole 
Ils décoraient.
Bonheur des cancres
Au gré d’Éole
Les hannetons volaient

Ou sont passĂ©s les hannetons ?
Ceux qui le soir vrombissaient
Lucanes sans pinces
Ou sont passĂ©s les Hannetons ?

SacrifiĂ©s aux temps mauvais ?
Autour des réverbères
A la belle saison
Ils Ă©taient des milliers
Lovés dessous la terre
Les larves blanches
Des Hannetons mangeaient

Ou sont passĂ©s les hannetons ?
Ceux qui depuis des siècles étaient
Carapaces acajou
Ou sont passĂ©s les hannetons ?.

Par le progrès exterminĂ©s ? 
Scarabées d'un autre âge
C'est en silence que le poison
En est venu Ă  bout
L'Hannetonnage
Car c'est son nom
Le hanneton a tué.

Ou sont passĂ©s les Hannetons ?
Insectes  de la Saint Jean
Insectes inutiles
Ou sont passĂ©s les Hannetons ?

Ce n'est rien d'autre que du Folklore
Comme dans la chanson
Comme le Mai qu'on plante
Avant la fin Avril.
Comme la  Jeanneton
La Belle et sa faucille,
 Partie couper les Joncs
Ou Sont passĂ©s les Hannetons ?                                                                            MellĂ© /26 06 2020

ConFinement suite et Fin 12

03/05/2020

ConFinement suite et Fin 12

Pourquoi je suis Confiné ???

La suite et peut ĂŞtre la Fin.

 

 

La ou les réponses n'augurant pas de la fin du confinement mais de la fin des questions que je me posais, avant ce Feuilleton.

 

Contexte :

Surpris par l'ampleur prise par la pandémie issue du développement du Covid 19,

Surpris par la mise sous cloche de la quasi totalité de la population mondiale

Surpris par le choix quasi identique du confinement de la part de chefs d'états, aussi différents, que la Chine, les Etats unis, La Russie, L'Allemagne, La France, L'Iran etc etc

Surpris par une mesure de protection sanitaire répondant au principe de précaution,

Surpris par ce choix qui en quelques jours déclenchait une crise économique qui va s'avérait majeure,et un arrêt quasi total de la vie sportive, alors que depuis César on sait que pour mater le peuple il faut lui donner du pain et des jeux

Surpris enfin de constater que ce qui Ă©tait impossible au niveau de la vie sociale, Ă©conomique, syndicale, Ă  savoir son financement,devenait possible sans limite Ă  travers la prise en charge du chĂ´mage partiel, puis du soutien Ă  l'Ă©conomie.

 

Je me demandais ce qui pouvait pousser les dirigeants Ă  ce choix drastique du confinement .

 

Ce Virus Ă©tait il si dangereux ?

Voulait on nous cacher sa dangerositĂ© ? Était il couplĂ© Ă  un autre Virus, (VIH par exemple) suggĂ©rĂ© par le professeur Montagnier.?

Y avait il d'autres motifs ?

Moins avouĂ©s ? Moins Avouable?

Est ce que ce confinement rĂ©pondait Ă  d'autres principes que celui de prĂ©caution ?

Est ce que ce confinement rĂ©pondait Ă  une reprise de la population mondiale ?

Est ce que le monde Ă©conomique, Ă©tait en train d'opĂ©rer un coup de force contre les Ă©tats en les soumettant Ă  la thĂ©orie du Chaos ?

Ou au contraire les Ă©tats et la politique Ă©taient ils en train d'opĂ©rer une reprise en main de l'Ă©conomie et ses Diktats ?

Est ce que prenant conscience de l'incapacitĂ© dans lesquels ils se trouvaient pour faire respecter les règles de l'enjeu Ă©cologique, les chefs d'Ă©tats avaient conclu une forme d'accord pour mettre la terre Ă  la Diète ?. 

Est ce que la mondialisation associĂ©e Ă  l’internationale des loisirs a sa part de responsabilitĂ© ?

Autant de questions qui, si elles n'ont pas trouvé de réponses à l'échelle de ma faible culture , devraient interdire aux élites auto proclamées de nous prendre pour des sots.

 

Oui ce virus est contagieux, oui, ce virus est dangereux, oui ce virus peut ĂŞtre mortel.Les chiffres, les statistiques le confirment.

Les chiffres, et les statistiques comme moyen de prouver d'une façon péremptoire qu'il est nécessaire de tout bloquer ,fort du principe de précaution.

Sauf que les mĂŞmes chiffres analysĂ©s prĂ©sentĂ©s autrement disent que les maladies prĂ©cĂ©dentes ont fait plus de victimes et notamment la grippe saisonnière, sans qu'on en fasse une « Jaunisse Â», si je peux me permettre.

 

Oui mais , les chiffres montrent une méconnaissance de ce virus nouveau et qu'il faut être prudent.

C'est juste. Mais ou sont passĂ©s les morts des annĂ©es prĂ©cĂ©dentes ?

Les retrouve t on dans les chiffres actuels ?

Non ils font partie des morts du Covid.

Sauf depuis quelques jours ou le professeur Salomon annonce une surmortalité depuis le mois de Mars.Croyons le.

Sans avoir aucun contentieux avec la chine.

Force est de constater que tout part de Wuhan. On dit que ce virus est complètement spontané et viendrait d'un marché aux animaux ou morts et vifs se contamineraient.

Peut on oublier que c'est aussi lĂ  que ce trouve le laboratoire P4 financĂ© en partenariat avec la France mais sans contrĂ´le sur son activitĂ© que le professeur Montagnier soupçonne (Ă  tort ou Ă  raison) d'avoir laissĂ© sortir accidentellement un virus qui pourrait avoir Ă©tĂ© trafiquĂ© par l'homme. Vrai ? Pas Vrai ?

Je n'en sais rien, mais cela pourrait être un motif d'inquiétude mondiale si l'on apprenait que les gens contaminé par le Covid devenaient

de fait porteur certes sains, du VIH.

Du coup le confinement prendrait son sens, pour éviter la contagion mais aussi la panique ,voire la colère

Allons ne voyons pas tout en noir, et cherchons ailleurs

Le monde depuis qu'il est monde voit sa population augmenter. Dans le mĂŞme temps et mĂŞme si ce n'est pas Ă©vident pour les plus malheureux d'entre nous ce n'est pas Ă©vident(au niveau mondial),les machines tendent Ă  remplacer l'homme et Ă  amĂ©liorer ses conditions de vie, et la longĂ©vitĂ© de celle ci .

N'ayez pas peur, je mesure le cynisme de ce genre de formule quand des milliers d'enfants meurent chaque jour de faim , de guerre et de maladies hors Covid) .

Le corollaire de cet accroissement de population, est la nourriture, quand dans le même temps la mondialisation légalise les délocalisations vers les pays les plus pauvres, mais légitimiste aussi leur exigence de revenus décents.

Hors les machines peuvent très bien remplacer l'homme sitôt qu'il devient trop exigeant.

Tant qu'on peut dĂ©localiser vers le moins disant , ça va, mais que faire sitĂ´t que le « Dumping Â» Ă©conomique ne fonctionne plus par manque de diffĂ©rence suffisante(le GAP) en sachant que l'Afrique, rĂ©servoir puissant pour demain ne permet pas Ă  cours terme de par son manque de main d’œuvre qualifiĂ©e ,d'ĂŞtre un recours Ă  ce besoin de main d’œuvre Ă  bas coĂ»t ?

Le libéralisme a ceci de remarquable c'est qu'il sait s'adapter.

L' adaptation pourrait être de mieux contrôler, le nombre de salariés et de maintenir le reste de la population en état de dépendance grâce a un revenu universel qui resterait la base du marché, qui consomme.

Mais pour ça il faut casser les codes actuels de l'Ă©conomie de marchĂ© qui repose sur la reprise en main des populations ?

ET donc, quoi de mieux qu'une bonne épidémie, qu'une période ou on met tout le monde au chômage, ou on habitue les gens à être prisonniers, payés à ne rien faire, quitte à les faire payer demain du pris de leurs impôts,et de leurs acquis sociaux.

 

C'est une piste, celle de l'Ă©conomie .

 

Elle me paraît tirée par les cheveux , mais elle est présentée par différents économistes anti libéralisme, comme étant possible.

Son pendant est celle de la reprise en main par les politiques qui constatant qu'ils ne sont plus que des pions dans les mains des capitalistes, fonds de pensions, mondialisation etc pourraient avoir eu la tentation de remettre en place les frontières en adoptant le même principe, un bon virus pour montrer à la population combien on a besoin de la protection de la fonction publique et des états..

Bon Je vous avoue que j'ai exploré cette piste parce que je ne pouvais pas ne pas l'évoquer, mais tout va tellement à l'encontre de ces principes, que je peine a y croire.

Les Solutions s'approcheraient tellement de ce qui me semblerait nécessaire de faire, que je pense, que nos dirigeants n'y ont même pas pensé.

Reste la piste évoquée de l'écologie ,. Conscients que les Cop 20, 21 23 restent lettre morte , et que leurs efforts pour atteindre leurs objectifs, sont voués à l'échec, est ce que nos dirigeants, auraient et ce serait un moindre mal, signé un pacte de mise à la diète de la planète en profitant de cette pandémie.

C'est un peu là encore un peu capillotracté, mais cela pour le moment s'appuie sur un résultat, la Terre respire mieux....

Alors même si ce n'est pas la bonne réponse il ne faudra sûrement pas l'ignorer.

Voilà j'arrive à la fin des hypothèses, et celle que je vous propose est que ce confinement correspond bien à un principe de précaution.

Principe de précaution pour éviter la mort que depuis longtemps nous n'avons plus l'habitude de côtoyer.

La génération qui a connu la guerre est en train de partir.

Les suivantes grâce à la mécanisation a perdu l'habitude de souffrir physiquement.

La médecine et la science ont montré que l'on pouvait vivre 80 ans et plus. Cette possibilité devient un droit.

Et pour faire respecter ce droit, il faut éloigner la mort et tout ce qui la précède.

Éloigner l'autre. L'autre cet autre moi même .

Cet autre moi mĂŞme,ni meilleur ni pire que moi.

Cet Ă©goĂŻste qui ne pense pas Ă  Moi.

De lĂ  vient la prudence, les stocks qu'on constitue.

Ces barrières sociales qu'on installe.

Cet autre qui si la situation qu'on présente s’intensifie, devient un ennemi. Un ennemi que l'on déteste, car dangereux,pour ma survie et que l'on dénonce comme aux plus belles heures de la guerre.

 

VoilĂ  ce que je crois pour en finir.

 

«  Cette pandĂ©mie est la maladie de la peur, Â»

 

De la peur de gens plus aptes à administrer, compter archiver , qu'à créer.

Maladie de la peur d'un peuple, de domestiques, aux ordres, un peuple de moutons dont je fais partie,à mon cœur défendant.

 

  « Vous qui entrez perdez toute espĂ©rance. Â»

 

disait Dante.

Ne sommes nous pas entré dans le

 

« Meilleur des Mondes Â» ?

Con..finement, mes questions 11

02/05/2020

Con..finement, mes questions 11

Samedi 2 Mai 2020

 

 

J'ai hier pris un peu d'avance en identifiant certains des manques qui ont

précédés à la mise en place du confinement dans notre pays.

N'ignorant pas que le dit confinement touche toute la planète à des degrés divers,je ne voudrais pas faire croire que seul notre pays est victime de son impréparation.

Non, nous en parlerons demain.

Il n’empêche que que malgré la volonté affichée de proclamer que notre système de santé est le meilleur du monde(sic), force est de constater, que le résultat n'est pas extraordinaire.

 

Alors Ă  quoi attribuer ce retard Ă  l'allumage ?

 

A)A une lente dégradation des services publics d'une façon générale et du service hospitalier en particulier.

Cette dĂ©gradation, s'expliquant par une volontĂ© d'appliquer au public une logique comptable d'entreprise a conduit les responsables d’hĂ´pitaux Ă  fermer des lits, des services, voire des hĂ´pitaux de province(maternitĂ© du Blanc par exemple).Cette sacro sainte rentabilitĂ© , qu'on camoufle , sous le principe de prĂ©caution, qu'impose la « ModernitĂ© Â».

Il est à ce sujet amusant (si l'on peut dire) de constater qu'une partie des sommes allouées aux hôpitaux, est utilisées non à la mission des soignants mais à la gestion des services.

Rapports, statistiques, personnels administratifs, secrétariat etc...cette enflure de l'administration ne concerne pas que l’hôpital ou la santé publique , mais aussi celle ci.

 

Moins on a d'acteurs efficaces plus on a de gestionnaires.

 

B)Au serpent de mer de la gestion des stocks de masques.

Depuis le début de la communication gouvernementale la question des masques est posée.

A celle ci depuis le début , on nous explique que cela ne sert à rien, voire peut être néfaste, jusqu'à a arriver à admettre que ce discours servait surtout à expliquer que nous n'avions pas les stocks suffisants, puisque la France disposait de 117 millions de masques.

Mis en cause Mr Xavier Bertrand (ex ministre de la santé de Mr Sarkozy )affirme avoir laissé un stock de Un milliard quatre cent million,de masques.

Mme Touraine( ex ministre de F.Hollande)affirme qu'elle a trouvé en entrant au ministère730 millions de masques et qu'elle a quitté ce ministère en laissant 750 Millions de Masques.

 

Le nouveau ministre de la santĂ© , Mr Olivier VĂ©ran interrogĂ© sur ce sujet rĂ©pond Ă  plusieurs reprises qu'il ne veut pas rentrer Ă  la chasse aux responsables, et qu'il ne faut pas Ă©couter les « sirènes de la polĂ©mique... Â»on le comprend.

 

On le comprend d'autant mieux,quand on sait que Mr Salomon et lui même ont travaillé au sein du cabinet de Me Touraine.

Le Professeur Salomon de 2013 Ă  2015, comme conseiller chargĂ© de la sĂ©curitĂ© sanitaire.C'est Ă  ce titre qu'il a put se rendre compte de certaines lacunes qu'il a put prĂ©senter dans une note Ă  Mr Emmanuel MACRON,le 5 Septembre 2016, note qui spĂ©cifiait le manque de prĂ©paration de la France en cas d'Ă©pidĂ©mie !!!

Le Ministre VĂ©ran en ce qui le concerne avait Ă©tĂ© chargĂ© en 2016 par Mme Touraine du pilotage du comitĂ© de rĂ©forme de la santĂ© publique. On comprend donc bien que les « Sirènes de la polĂ©mique Â» grattent les oreilles de notre ministre de la SantĂ© .

Ou l'on voit aussi que tout ces beaux ambitieux du nouveau monde, étaient tout à fait au courant de la situation qu'ils font mine de découvrir.

Du Directeur général de la Santé au Président de la République en passant par les deux ministres de la santé, la démissionnaire et son remplaçant, tous savaient.

Tous savaient peu ou prou le risque que prenait le pays par ce manque de masques

Tous savaient mais 'ils ne bougèrent pas lorsque l' usine Bretonne de Plaintel fut fermĂ©e, en 2018 par son actionnaire « Honeywell Â»dĂ©localisĂ©e en Tunisie , laissant sur le carreau 300 salariĂ©s, alors qu'elle produisait 20 millions d'unitĂ©s par mois.

Tous savaient, mais avaient d'autres gilets jaunes Ă  fouetter, d'autres 49,3 Ă  faire passer.

 

 

 

 

C)A l'impréparation concernant les tests .

En fait cette impréparation s'appuie comme pour les masques sur la connaissance qu'avaient les instances médicales,et sur leur inaction. En effet si ce gouvernement n'est pas responsable des erreurs passées on voit bien qu'il est comptable de ce qu'il n'a pas réagit alors qu'il était au courant. Il faut savoir que le SRAS s'était déjà abattu sur terre en 2002, 2003, occasionnant, près d'un milliers de morts.

 

D)A la gestion des vaccins, qui est rendue plus opaque encore, puisque reposant sur des recherches en cours.Recherches qui justifient selon l'industrie pharmaceutique, d'attendre leur arrivée sur le marché plutôt que d'utiliser des médicaments à travers des protocoles ne coûtant presque rien.En effet, la période de péremption des brevets étant dépassée , ils ne rapportent rien aux laboratoires, à la différence des nouveaux qui arrivent. D'où le lobbying effectué auprès des scientifiques, afin qu'ils empêchent la prescription, par exemple de la Chloroquine, par les médecins, au nom d'une soit disant dangerosité des effets induits...

Je ne sache pas que ce genre de prescription se fasse sans avis mĂ©dical ? SI ?

En tout état de cause on voit bien que là encore, les intérêts financiers qui sont à la manœuvre pour imposer leur volonté, sont tellement importants qu'ils prêts à mettre en danger, la santé, voire la vie des peuples.

 

E)A un autre aspect de la façon dont cette crise est gĂ©rĂ©e en France, , est l'autisme(et ce n'est pas flatteur pour les autistes) dont font preuve nos gouvernants.Le « Refus Â» de fermer les frontières.

Par dogmatisme idéologique nous sommes peut être le dernier pays à refuser cette première barrière de protection.

Vous me direz que comme nos voisins ont fermé les leurs, ils nous protègent malgré nous.Ce dogme, car il s'agit bien de dogmatisme, a amené notre président a demander la fermeture des frontières de l'Europe, mais en refusant de rétablir des frontières nationales qui a terme pourrait donner l'idée de rétablir des frontières douanières...

Et de cela il ne serait en être question, Libéralisme exige.

Le problème c'est l'efficacité et là aussi , tout montre que les pays qui ont fermé leurs frontières s'en sortent mieux que les autres, dans la gestion de la pandémie.

 

F)A et pour en finir avant d'en peut être tirer des conclusions et apporter des réponses qui me semblent possibles, voire pertinentes à la question pourquoi suis je confiné, je voudrais m'attarder en quelques lignes sur le rôle des médias, dans le traitement de cette pandémie.

Est ce qu'il s'est passé quelque chose d'autre dans le monde?

Non apparemment rien nulle part.

Tout est occulté.

Rien n'a d'importance que le Corona virus depuis le mois de Mars.

Tout est fait pour que ce sujet prenne toute la place.. 

Un peu anxiogène peut être , Non?

Oui peut ĂŞtre un peu et infantilisant aussi.

Le Pouvoir ayant choisit , faute de tests , de masques, de vaccins, de confiner « Sa Â» population, la tĂ©lĂ© et d'une façon gĂ©nĂ©ral les mĂ©dias ont reçu l'ordre (avaient ils besoin d'un ordre?) d'anesthĂ©sier la population.

 

Alors en boucle on nous « informe Â», sur le nombre de morts.

 Â«  dĂ©jĂ  !!! rendez vous compte !!! la vie est mortelle, quelle information !!! »

En boucle on décortique.

Les journalistes se prennent pour des mĂ©decins, les mĂ©decins pour des scientifiques, les crĂ©tins pour des ânes, et les ânes pour des chevaux de course.. 

Tout le monde y va de ses explications, et pas question que des voix s'élèvent pour faire préciser, les chiffres, mélanges, imprécisions, etc.

 

La pensée unique relayée à travers un ministère de l'information(de la propagande serait plus adaptée) défendue par Sybeth, Cohn Bendit, Goupil,Cimes,la méthode me semble t il a déjà fait ses preuves.

 

Bon tout doucement les voix des irrĂ©ductibles Gaulois s'Ă©lèvent, et s'ils ne disent pas « la Â» vĂ©ritĂ© ils disent la leur, mettant en avant les contradictions et approximation du discours officiel..

 

 

 

 

 

 

 

 

Service gratuit simple et accessible Ă  tous

Créer un blog pro
Créer un site pro avec