Alain Coulon, artiste-peintre-auteur    06 62 68 06 54    alaing.coulon@orange.fr

L'atelier d' Alain Coulon

Artiste peintre, mais pas que...

Con... Finement mes questions2

04/20/2020

Con... Finement mes questions2

 

 

..finement, essai

Pourquoi suis je  confiné?

Feuilleton visant à répondre à ces questions que tout le monde se pose ou s'est posé.Qu'est ce qui a poussé la quasi totalité des différents régimes autour du monde, à la même solution face à ce qu'on nous présentait comme une grippe, "Le CONFINEMENT", avec les conséquences économique qu'on peut prévoir...

 

 

Chapitre 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'avais suivi de loin, en ce début d'année, les soucis de santé de mes frères humains en Chine.

Frères humains, mais Chinois, cela faisait un peu loin pour que ça me touche réellement .

(« Je n'étais pas Chinois, je n'ai rien dit » dixit).

Et puis relayée par nos chaînes d'info, la nouvelle est tombée.

« La chine Confinait Wuhan et sa région, Soixante Millions d'Habitants. »  Je crus d'abord à une coquille. Mais non.

« Bon me dis je , in peto, aux grands Maux les grands Remèdes , craignant l'épidémie , ils ne veulent pas prendre de risque, c'est pas chez nous que ça arriverait.. »

comme quoi ,je suis un prévisionniste éclairé.

(Je n'habitais pas Wuhan, je ne dis rien, mais je m'interrogeais sur cette maladie.)

« La chine Construit des hôpitaux en dix jours ».

Ils sont forts ces chinois,mais ils manquent de masques.

La France généreuse envoie le 19 Février un Airbus A380 avec à son bord 17 Tonnes de gants de Masques, et de blouses,et de produits désinfectants.

Ceci pour montrer sa solidarité aux soignants chinois de Wuhan, ou elle,la France avait investit dans un laboratoire P4 de recherche ( laboratoire qui a échappé à son contrôle, laissant les chercheurs chinois chercher, mais en secret).

Bon cela partait d'un bon sentiment.

Je trouvais , mais peut être regardais je trop la télévision, que j'entendais beaucoup parler de cette histoire et de cette ville.

Je repensais à ce vieux Peyrefitte ( alain, pas roger)et à son fameux « quand la Chine s'éveillera...le monde tremblera » reprenant pour ce titre une prophétie que l'on attribue à Napoléon.

Je me promettais de rouvrir ce pavé.

Mais et puis, en bon procrastinateur, je remis à demain.

Et préparais un voyage en Touraine ou nous devions après un passage chez le Notaire, fêter le quatre vingt onzième anniversaire de mon père

( ce héros au sourire si doux, hihi), le 14 mars, la veille des élections municipales, ou après le vote j'avais accepté d'être « assez sœur. ».

Oui mais.

Entre temps nos frères humains Italiens, après avoir ouvert la Route de la Soie, découvrirent qu'il difficile d'arriver à pied par la Chine .Ils et nous avec eux découvrirent que l'Union Européenne utile , aurait peut être put éviter, la contamination qui s'installa,en Lombardie, transformant l'épidémie en pandémie.

Nous étions fin Février.

« Je n'étais pas Italien, je dis rien »(sic)mais me souvins de la manifestation à laquelle j'assistais à Turin en Novembre 1973 , suite à la mort d'Allende... »

« je n'étais pas Italien et je ne dis rien » mais commençais à me gratter la tête.

Bon , notre président montrant l'exemple en allant le 6 mars promener sa professeure, et rassuré par la déclaration de la si bien prénommée Sybeth , et reprenant à mon compte le fait que nous avions affaire à une grosse grippe, je pris la route de la Touraine de mon enfance.

 

« Connaissez vous la Touraine ? C'est à deux doigts de Paris . Le voyage en vaut la peine , allez y. » Passé le plaisir de cette comptine, et après notre dernière réunion chez le notaire, nous fêtâmes le 14 Mars à sa grande surprise, l'anniversaire de notre père, avec ses amis compagnons des devoirs, le restaurateur nous apprenant que nous serions ses derniers clients puisqu'il venait de recevoir l'ordre de la préfecture de fermeture.

 

Le Choc fut Rude, mais nous reparlerons demain.

 

 

 

 

 

 

 

 

Quinze Mars 2020.

 

Retour en terre d'élection et première surprise sur la route déserte, ou l'ordre d'éviter de sortir sauf pour voter, était semble t il respecté.

 

Aucune circulation .Surprenant pour un jour d'élections municipales.

 

Deuxième surprise en arrivant au bureau de vote .

Lavage des mains obligatoire. Fléchage au sol, distanciation physique

( le mot n'était pas encore à la mode)masque pour les officiants etc..

Les consignes avaient certainement été données, par les préfets pour que se tienne ce premier tour d'élection ( la veille encore on incitait les français a ne pas paniquer, ).

Bref des élections sous surveillance respiratoire.

Puis le dépouillement, à partir de 18 heures . Trois heures à annoncer et pointer des noms, ceci dans une salle ou là, il n'était plus question de distance entre les présents...

Serrés comme des parisiens dans le métro.

Il faut dire que dans notre village , la participation fut importante et que le résultat fut sans appel.

Une liste s'imposant en totalité.

De retour à la maison ce fut pour assister à une suite d'interventions ou chacun n'avait que « Corona Virus » à la bouche pour expliquer pourquoi il y avait eu une si faible participation au niveau national, alors qu'on avait installé la peur et pourquoi il fallait reporter le deuxième tour etc etc etc 

Les Sachants, savent toujours tout, après.

Ma colère fut à la hauteur de ce que je voyais s'annoncer.

Une majorité de grandes villes n'ayant put départager ses futurs édiles( et ceux là sont des politiques), préférant remettre à demain le round final. Par contre ,validation des résultats du premier tour, malgré une si faible participation(pas dans mon village) que le résultat de ce vote n'est en rien représentatif...

( Cette constatation est à mettre en parallèle avec ce que souhaitait Mr Castaner concernant les villes de moins de 9000 habitants afin de les sortir des résultats politiques ou il anticipait que LREM aurait de piteux résultats).

Le Corona volait au secours du pouvoir.

 

Il faisait beau le 15 Mars.

Il faisait beau à Paris, capitale de la Macronie.

 

Forts de l'autorisation qui leur était faite d'aller voter, les parisiens profitèrent de ce premier jour de soleil enfin arrivé pour sortir , se promener, bronzer sur les bords de la Seine(oubliant de rentrer à l'heure pour voter), au grand Dam de nos gouvernants et du premier d'entre eux qui trépigna de colère le lendemain en déclarant l'état de guerre sanitaire.

 

De Guerre !!!! rien que cela.Pour une grippe ?

 

Et depuis je m'interroge. Dans un premier temps , j'ai douté de mes oreilles, et de mon état psychique(voire alcoolique).

Mais les faits se sont confirmés, au nom d'une protection contre ce qui nous avait été présenté comme un grippe, on nous « interdisait de sortir de chez nous » sans motifs valables.

Motifs valables qui devaient être justifiés par un « ausweiss », avec mise en place d'une amende le 17 Mars , amende qui sera plus que doublée dès le lendemain ,les français n'ayant pas cru dans l'instant au sérieux de cette mesure de confinement...

Il eut fallu que nous soyons moins Gaulois...

Il fallu que nous soyons moins Cartésiens et que notre petit doigt, soit cousu sur la couture de notre pantalon....

 

Oui mon petit pote, mais le problème dans cette histoire c'est qu'au nom du principe de précaution, les autres pays s'y mettent à leur tour.

 

Alors Pourquoi ?POURQUOI ? POURQUOI ?

 

Pourquoi, le professeur Salomon, « tableau Exel Verbal  »après s'être lavé les mains au gel hydroalcoolique, passe t il un quart d'heure par soir à égrener des chiffres, de contamination, de réanimation , de Morts ?

 

De Morts ????

 

De MORTS !!!

 

La suite Demain

 

 

Con... Finement ,mes questions 3 Con...finement, mes questions 1

Création gratuite et simple

Je crée mon blog